20 mai 2012

Fiançailles à Paris!

Dès que j'ai appris qu'ils s'étaient fiancés à Paris, je me suis tout de suite portée volontaire pour faire leur gâteau de fiançailles. Je voulais incorporer Paris dans la décoration.

J'ai décidé de m'aventurer dans un gâteau étagé (mon 1er depuis le gâteau de mariage confectionné avec ma soeur) et l'expérience a été très positive. Le gâteau à deux étages, que j'ai assemblé entièrement chez moi, a survécu au voyage de 40 minutes dans le coffre de la voiture, en pleine chaleur. Succès!

Les deux gâteaux sont ronds : 8 pouces et 12 pouces. Ils sont placés sur une assiette de 14 pouces. Afin de supporter le gâteau du dessus, j'ai renforcé celui du dessous avec des petits bâtons de bois. J'ai expérimenté avec une technique de grosses rosettes afin de donner l'impression que le gâteau est recouvert de roses. J'ai découvert cette méthode grâce à Pinterest et Youtube. Vive le partage Internet! Le glaçage est buttercream, avec du sirop de maïs clair afin de lui donner une certaine flexibilité. Ceci a aidé dans la confection des roses et dans les détails de la tour Eiffel et de l'écriture. Cette technique de rosette prend énormément de glaçage : 3 recettes!

La tour Eiffel et les initiales des fiancés sont faits de glaçage buttercream, sur une surface ronde de fondant (que j'ai roulée et coupée avec un emporte-pièce). J'ai appris une leçon par rapport au gâteau étagé. Il est important de mettre assez de glaçage sur le premier gâteau et de recouvrir l'assiette qui sépare les deux gâteaux avec du papier ciré (ou de la fécule de maïs comme le suggère un livre). Ceci évitera que tout le glaçage du premier gâteau s'enlève lorsque je déplace celui du dessus. Aussi, toujours avoir un peu plus de glaçage supplémentaire pour les réparations de dernière minute.

Bien que la création de ce gâteau s'est déroulée de façon moins mouvementée que notre aventure avec le gâteau de mariage en mars, elle n'est pas sans anecdote. Premièrement, j'ai eu beaucoup de misère à trouver une boîte de 14 pouces x 14 pouces x 8 pouces. J'ai finalement réussi (et j'ai rapporté la boîte pour la réutiliser à une autre date). De plus, j'étais presque en panique lorsque 40 personnes m'examinaient en train d'essayer de couper le gâteau, sans guide. La feuille qui indiquait comment couper le gâteau afin que j'aie assez de morceaux pour tout le monde, que je m'étais assurée d'imprimer à l'avance, est disparue à la dernière minute. Je me suis débrouillée mais, chose certaine, je ne travaille pas bien sous pression.

Bref, l'expérience a été positive. Les fiancés ont aimé leur gâteau et j'ai reçu des compliments des invités. De plus, j'ai eu beaucoup de plaisir à le préparer... et c'est ça qui est le plus important.


2 commentaires:

  1. Wow! Les fleurs sont super cool! Continue l'excellent travail chère cousine.

    RépondreEffacer